ecoexistonsalaravoire@gmail.com

La Campagne municipale en mode « masquée »

Elections municipales de La Ravoire 2020

La Campagne municipale en mode « masquée »

La campagne va reprendre et le scrutin est fixé au 28 juin prochain. Pour certains candidats de la commune de La Ravoire, elle n’a pas vraiment cessée même si un engagement par  annonce officielle a été faite sur la page facebook de chaque candidat en début de confinement. 

Les masques semblent devenus des outils de campagne et l’empoignade est permanente et publique entre les deux élus-candidats issus de la majorité ou leurs représentants. Ce qu’on peut lire sur facebook ou dans la presse, le démontre.

Les masques distribués par les communes et donc la Mairie, avec le concours des élu.es du conseil municipal, toutes tendances confondues, sont payés par les contribuables et faire croire que c’est un acte de générosité et les utiliser comme faire valoir est indécent. Faire une distribution à certains commerçants et pas à tous, est-ce logique ?  Utiliser son statut d’élu pour s’octroyer les services d’une association d’utilité publique qui effectue pour son compte, la distribution de masques confectionnés par des couturières bénévoles et faire ainsi sa propagande auprès de familles, est-il acceptable ? Favorisée par le confinement imposé aux autres élu-es, l’occupation des médias par le maire sortant n’est-il pas une forme déloyale d’abus de “position dominante” ?

Ces deux têtes de liste sont renvoyés dos à dos sur ce sujet des masques dont ils mesurent bien l’importance pour les habitants et la prime pour l’élu qui saura satisfaire leurs besoins. La querelle de territoire  n’est en réalité qu’une lutte de pouvoir dont le vote des habitants est l’enjeu. Une dispute sur fonds de pratiques identiques et communes et de tactiques politiciennes, comme si tout à coup, à la faveur de ce séisme planétaire, les protagonistes d’une union électorale précédente, retrouvaient les vieux réflexes acquis auprès de leur prédécesseur, désormais député, sur l’art de convaincre les citoyens de la nécessité d’une reconnaissance méritée.       

Les masques ainsi tombés, aux ravoiriennes et ravoiriens de choisir dans les urnes le 28 juin  des projets et des comportements politiques pour notre commune.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire